Y a t-il de grands parcs nationaux et que peut-on y découvrir ?

Le Canada Acadien : Nouvelle-Ecosse, Nouveau Brunswick

Il y en a 4. En Nouvelle-Écosse, le parc national des Hautes Terres du Cap-Breton représente 950 km2 de plateaux protégés et de nature côtière. Il compte 25 pistes de randonnées, entre mer, hautes falaises et collines. Il est traversé par l’une des routes carrossables les plus spectaculaires du monde.
Plus au sud, et à l’intérieur des terres, le parc national Kejimkujik, présente de nombreux lacs et rivières. Cette vaste étendue de nature sauvage permet les excursions en canoë et le camping sur des îles inhabitées.
Au Nouveau-Brunswick, le parc national Kouchibougouac offre un amalgame complexe de terres intérieures et côtières permettant la baignade en mer, la randonnée pédestre, le camping et le cyclotourisme.
Le parc national Fundy permet de faire de grandes randonnées pédestres en explorant une ancienne forêt acadienne qui donne sur le littoral où l’on observe, entre autre, le phénomène des marées les plus élevées du monde.
Dans les parcs nationaux, l’homme n’est pas exclu. Il est interdit d’y chasser mais il est possible d’y camper et même pêcher avec un permis spécial. À noter qu’en plus de ces 4 parcs nationaux, il existe de nombreux autres parcs. À elle seule, la Nouvelle-Écosse en compte plus de 150.

Publié par Didier San Martin
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *