Peut-on trouver des thermes ?

Le Piémont

Les propriétés thérapeutiques des eaux thermales piémontaises sont connues depuis l’Antiquité. A partir du IIe siècle av. J.-C., les Romains fréquentèrent Acqui Terme, qui conserve aujourd’hui des vestiges urbains et thermaux de l’époque. Dans la deuxième moitié du XVIe siècle, la Maison de Savoie réalisa le centre thermal de Valdieri. Quand à Lurisia, sa réputation nacquit à partir des années 40, grâce aux qualités thérapeutiques de ses eaux radioactives.
Le Piémont compte quatre pôle majeurs :
• Acqui Terme dans la province d’Alessandria, dont la source date de  l’époque pré-romaine.
• Agliano Terme, dans la province d’Asti : l’eau de ses thermes est l’une des plus riches et complètes d’Italie.
• Garessio, Lurisia, Valdieri et Vinadio dans la province de Cuneo : les sources santa Barbara et Garbarino constituent les thermes de Lurisia. Les thermes royaux de Vadieri, situés au cœur du parc naturel de l’Argentera, sont caractérisés par leurs algues sulfurées. La source San Bernardo des thermes de Garessio jouit d’une situation géographique idéale, à mi-chemin entre la mer et la montagne.
• Bognanco et Crodo, dans la province du Verbano Cusio Ossola.
Environ 250 000 personnes fréquentent chaque année les centres piémontais.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *