Qu’ont apporté les Jeux Olympiques au Piémont ?

Le Piémont

Il est certain que l’attribution au Piémont des derniers Jeux d’hiver qui se sont déroulés en février 2006 a été ressentie par toute la région comme un honneur. Le Piémont a ainsi gagné en visibilité et en prestige. Désormais, tout le monde devrait pouvoir le situer sur une carte !
Représentant en effet le plus grand rendez-vous sportif à l’échelle mondiale, les Jeux Olympiques ont de ce fait constitué une incroyable occasion de promotions et d’investissements pour la région et sa capitale, Turin. En termes de chiffres, le succès s’est traduit par plus de 900 000 spectateurs. Cinq milliards d’euros ont été investis pour réaliser un ambitieux renouvellement urbain. D’un point de vue économique, la région ne peut que se féliciter car, grâce aux Jeux, Turin et le Piémont sont entrés dans la mappe touristique mondiale, avec un accroissement de 40,7 % de flux touristique pendant les premiers six mois de l’année 2006, soit 10 millions de touristes.
Cela a généré en outre une impulsion architecturale revitalisante qui a réuni les plus grands architectes tels que Renzo Piano, Massimiliano Fuksas, Jean Nouvel, Arata Isozaki, Gae Aulenti ou Norman Foster.

L’exposition aménagée à l’Atrium Torino (qui dure jusqu’au 31 décembre 2006) permet de prendre la mesure de l’extraordinaire implication de Turin dans les derniers Jeux Olympiques d’hiver. Du parcours de la flamme aux remises des médailles, plongez dans l’atmosphère de la ville d’accueil des XXe Olympiades.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *