Géographie

Le Sultanat d'Oman

Avec une superficie de 309500 km2, soit un peu plus de la moitié de la France, Oman est le troisième pays le plus vaste de la péninsule arabique. Largement ouvert sur la mer, avec 1700 km de côtes, le sultanat possède également quelques îles parmi lesquelles l’archipel de Kouria Mouria et Masirah. Le pays est constitué pour 80% de déserts et de plateaux rocheux, pour 17% de montagnes et pour 3% de plaines fertiles.
Du point de vue administratif, Oman est constitué de trois provinces – Mascate (“la tête” en arabe), Dhofar (“le Sud”), Moussandam (“le Nord”) – et de cinq régions– Batinah (“le ventre”), Dhahirah (“le dos”), Dhakhiliya (“l’intérieur”), Wusta (“le centre”) et Sharqiya (“l’Est”).
Du Nord au Sud, les reliefs du pays alternent comme suit:
• Bordée de petits îlots, la province de Moussandam est montagneuse et tombe à pic dans la mer. Bien que désertiques, ses criques rocheuses enserrées par des parois verticales sont souvent comparées aux fjords norvégiens.
• Au nord-ouest de Mascate, la plaine côtière et fertile de la Batinah est adossée à l’immense chaîne montagneuse du Hajar qui culmine au Jabal Shams, à 3075 mètres, et qui se prolonge jusqu’à la pointe orientale d’Oman.
• La partie centrale d’Oman est principalement désertique, avec sur près de 800 km, une succession de dunes de sable (désert de Wahiba), de lacs salés et de hamadas (plateaux rocheux).
• A l’extrême Sud, le Dhofar est occupé au nord par l’infini désert saoudien de Rub al-Khali et au sud par la seconde chaîne montagneuse du pays qui culmine à 2500 mètres et qui laisse place en bord de mer à une plaine fertile luxuriante grâce aux pluies de la mousson.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *