La conduite est-elle facile ?

Le Sultanat d'Oman

Le réseau principal ne présente aucun problème particulier, d’autant plus que comme en France, on roule à droite. Les pistes sont également bien entretenues et les panneaux de signalisation sont tous dupliqués en caractères latins, avec notamment des indications pour les sites touristiques. Ceux qui mettront pour la première fois le pied sur la péninsule arabique seront en effet étonnés de voir que comme chez ses riches voisins des Emirats, le réseau routier est excellent, d’une étonnante propreté et qu’il permet de rejoindre les principales villes du pays avec une voiture de tourisme. Ainsi, Mascate est reliée à Nizwa par une autoroute à 3 voies (les radars sont fréquents) et à Salalah par une autoroute à 2 voies. Une autoroute qui longe la côte est actuellement en construction entre Mascate et Sur.
Cependant, il est impératif de louer un 4×4 dès lors que l’on souhaite se rendre en montagne, pour explorer les wadi (oueds), ainsi que dans le désert. L’environnement hostile du désert du Rub al-Khali (le « désert des déserts ») impose la plus grande prudence et le respect de quelques règles de bon sens : ne jamais partir à un seul véhicule ; veiller à disposer de 10 litres d’eau par jour et par personne ainsi que du liquide de refroidissement pour les véhicules ; contrôler que l’équipement du véhicule comprend bien tous les outils qui pourraient être utiles en cas de crevaison ou d’ensablement (pelle, crique, corde, pneu de rechange…). Même si le désert de Wahiba Sands est plus facile d’accès, il est cependant souhaitable de s’y rendre avec un chauffeur car la conduite sur le sable est délicate pour les novices. La plupart des campements se trouvent à quelques kilomètres seulement des portes du désert (à proximité d’Al Mintarib).
Enfin, il faut savoir qu’en Oman, le code de la route est aussi strict qu’en France : le port de la ceinture est obligatoire, l’état d’ivresse au volant est sévèrement sanctionné, il est interdit de téléphoner au volant et il faut respecter les vitesses maximales autorisées.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *