Où se trouvent les hotels de “luxe” ?

L'Egypte

Parmi les adresses luxe d’Egypte, figurent : l’hôtel Marriott du Caire (ancien palais construit pour l’impératrice Eugénie par Ismaïl Pacha en 1869, reconverti en hôtel de luxe sous l’enseigne Marriott), distingué par la revue Conde Nast Travel comme étant l’un des 700 plus beaux endroits au monde ; le Old Cataract, fleuron de l’hôtellerie britannique de 1902, avec une magnifique terrasse dominant le Nil, à Assouan (il existe aujourd’hui un « New Cataract », mais qui présente beaucoup moins de cachet que l’ancien) ; l’hôtel Jolie Ville de l’enseigne Mövenpick à Louxor, construit sur une île du Nil ; des hôtels du groupe Méridien au Caire et à Louxor, et le dernier-né, le Méridien Dahab Resort (4*, 160 chambres, 20 suites), qui a rouvert ses portes à Dahab en mai 2006 après une complète rénovation. L’enseigne Mövenpick a par ailleurs ouvert un nouveau Resort de luxe (5*) à Taba, station balnéaire de la mer Rouge au nord de Dahab : il comprend un hôtel de 434 chambres, des suites et bungalows avec vue sur la mer et les montagnes, un centre sportif, un centre de plongée, des courts de tennis et un centre de conférences.
Le village d’El Gouna, à côté d’Hurghada, a été construit par un milliardaire égyptien et présente tous les aspects d’une station balnéaire chic et artificielle : de la marina aux canaux où chaque villa et hôtel a son ponton privé, à la succession d’hôtels des grandes chaînes internationales (3 hôtels 5* dont un Mövenpick avec spa, un Sheraton, un hôtel 6* en projet), du golf 18 trous (un second est prévu pour 2008), aux 500 appartements et 1 000 villas privés, avec leur système de purification intégré (le recyclage et la désalinisation de l’eau fonctionnent pour l’ensemble du village), en passant par les navettes qui vont d’un bout à l’autre du village et les centres nautiques (avec kitesurf et windsurf) et de plongée… rien n’a été oublié pour vivre en totale autonomie !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *