Que conseiller à des clients qui retournent en Egypte ?

L'Egypte

Pour ceux qui reviennent en Egypte, leur conseiller de sortir un peu de l’itinéraire classique « Le Caire, Haute-Egypte, mer Rouge » pour explorer des parties moins connues et moins fréquentées du pays peut être judicieux : le Nord et l’Ouest se prêtent particulièrement à une deuxième découverte de l’Egypte.
Au nord, l’oasis de Siwa, au départ des stations balnéaires de Marsa Matrouh et Ras El-Hekma (accessible depuis l’aéroport de Marsa Matrouh, remis entièrement aux normes de sécurité internationales et rouvert en mars 2006), ou de Sidi Abdel Rahman (accessible depuis l’aéroport international de El-Alamein, ouvert en mars 2005) sur la côte méditerranéenne, ou d’Alexandrie (aéroport international et liaison depuis Le Caire en car, train ou avion).
A l’ouest, les oasis de Bahariya, de Farafra, de Dakhla et d’El-Kharga, au départ du Caire ou de Louxor. Au sud du Caire, la dépression du Fayoum et le lac Karoun. Enfin, en Basse-Egypte, explorer les environs d’Assouan, prendre le temps de naviguer quelques jours sur le Nil en felouque (pour un voyage de noce, par exemple), aller visiter les villages nubiens, le mausolée de l’Aga Khan sur les hauteurs d’Assouan, ou faire une croisière sur le lac Nasser jusqu’à Abou Simbel sont quelques « plus » pour un second séjour dans le pays. De même, revoir le Musée archéologique du Caire, visiter la ville et s’imprégner du rythme égyptien, visiter le musée sur les techniques de momification à Louxor et le magnifique musée de la Nubie à Assouan, ont de quoi agrémenter un retour en Egypte.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *