Quelle est la meilleure manière de voir le Nil ?

L'Egypte

Une balade en felouque de quelques heures ou de quelques jours est certainement la manière la plus agréable de naviguer sur le Nil. En plus d’être reposant et silencieux (et non-polluant), ce mode de transport traditionnel offre un spectacle d’une rare beauté. Voir les felouques avec leurs grandes voiles blanches triangulaires onduler entre les deux rives du Nil et l’île d’Eléphantine à Assouan est aussi inoubliable que de visiter les tombeaux des pharaons, ou de se promener autour des pyramides de Gizeh. On peut aussi passer plusieurs jours sur une felouque, pour une mini-croisière romantique sous les étoiles, avec cuisine locale et musicien. A bord, on se laisse bercer par la brise et on profite du paysage : à Louxor, cela permet d’admirer le temple depuis le fleuve, et à Assouan, de mieux se rendre compte du contraste entre les abords immédiats du Nil, très verdoyants, et l’environnement, désertique et sablonneux.
Une promenade à dos de dromadaire sur les dunes d’Assouan est également une manière ludique et originale de découvrir les rives du Nil. On peut même organiser un « combiné » felouque/dromadaire pour rejoindre les villages nubiens depuis Assouan, où, en plus des maisons de couleur traditionnelles, on trouve un très bel artisanat fait main, moins cher qu’au souk, et dans une ambiance plus détendue !
Une croisière en bateau sur le Nil reste évidemment le grand classique d’un voyage en Egypte. Il n’y a pas moins de 262 bateaux de croisière au départ de Louxor, dont 15 seulement sont considérés comme « haut de gamme ». Mieux vaut donc faire attention à la catégorie du bateau sélectionné, car on passe vite du haut de gamme au bas de gamme. Il n’y a pas ou peu de croisières « moyenne gamme ». En réalité, celles qui affichent les tarifs le plus attractifs – les prix étant bradés en raison de la baisse de fréquentation de ces dernières années – pratiquent une politique de « prix d’appel », quitte à faire payer en plus toutes les excursions une fois sur place… Méfiance, donc! (Voir question 22 sur les croisières.)

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *