Existe-t-il des parcours thématiques à Malte ?

Malte

Oui. Le plus connu est bien sûr celui consacré à l’ordre de Malte mais là, pas besoin de brochure particulière car La Valette et ses trois cités : Vittoriosa, Senglea, Cospicua, sont entièrement dédiées à l’histoire des chevaliers avec des panneaux explicatifs sur les façades. L’Office de tourisme édite un guide assez succinct sur « les traces de Saint Paul » patron de Malte. D’après la tradition catholique maltaise c’est l’apôtre lui-même qui, lors d’un naufrage au large de l’île en 60 après JC, aurait converti les premiers Maltais. À voir l’importance des églises au centre des villages, plus de 365, on se doute bien à quel point cet événement fut déterminant pour l’avenir de l’archipel. D’ailleurs, une fête nationale lui est consacrée le 10 février. Les lieux qui évoquent son passage se situent principalement dans la partie nord de l’île mais là, pas de quoi s’attendre à des découvertes exceptionnelles car la majorité des sites préhistoriques sont fermés, et seules les chapelles et les églises peuvent faire l’objet d’une belle promenade en longeant la côte. Plus qu’une découverte mystique, la visite des lieux de culte maltais est un véritable voyage au coeur du pays. « 7000 ans de civilisation » comme se plaisent à répéter tous les dépliants touristiques, cela donne une certaine légitimité pour évoquer le parcours des premiers hommes. En éditant une brochure sur les temples mégalithiques, les nombreuses catacombes et les grottes qui peuplent l’île, Malte s’affirme comme un des berceaux de l’humanité. De belles promenades en perspective à la découverte de mystérieuses civilisations.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *