Faut-il recommander un autotour ?

Malte

Oui. L’autotour ne ressemble pas forcément à celui que l’on a l’habitude de faire dans les îles de la Méditerranée… À Malte, on peut choisir plusieurs hébergements mais ce n’est pas indispensable car les îles sont si petites que l’on peut tout à fait rentrer à son hôtel chaque soir. Cependant pour profiter des deux îles, il est recommandé de privilégier deux hébergements, et pour cela la voiture est indispensable. Pour s’imprégner des richesses culturelles de Malte et de Gozo, c’est tout de même plus pratique que le bus sauf si vos clients sont des inconditionnels des vieux modèles de Leyland et Bedford… Il faut reconnaître que ces bus, très colorés et un peu kitch, sont très séduisants mais il vaut mieux ne pas être trop pressé. Pratiquement tous les bus partent de La Valette et même si ce moyen de transport reste très économique, il faut avouer qu’il n’est pas très facile de relier une ville à l’autre sans passer par la capitale. L’expérience peut néanmoins valoir le coup si vos clients veulent juste faire une excursion à Mdina ou Marsaxlokk, et si bien sûr leur hôtel se trouve dans les faubourgs de La Valette. Plus raisonnablement, la voiture présente bien des avantages surtout si l’hébergement est un peu excentré. En 7 jours, un autotour avec deux hôtels pourra très bien combiner visites et détente au bord de la mer. La plupart des visites commencent par la découverte de La Valette, Mdina et Rabat, les temples mégalithiques et la grotte bleue (pour ceux qui n’ont pas vu celle de Capri), le port de Marsaxlock et la ville de pêcheurs de Marsascala, Saint Paul’s Bay, et se terminent par deux jours à Gozo pour se reposer dans un des hôtels de charme. Dans ce cas l’emploi du temps a beau être chargé, vos clients ont largement le temps de souffler car les distances sont courtes. Compter une heure pour traverser l’île de Malte du nord au sud et 30 minutes de traversée pour rejoindre Gozo. Il faut presque plus de temps pour se garer à La Valette!

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *