L’archipel est-il adapté aux randonnées ?

Malte

On ne peut pas parler de randonnées au sens sportif du terme mais plutôt de ballades pédestres. Les chemins ne sont pas très bien balisés mais peu importe car ils sont si peu nombreux qu’il est difficile de se perdre. Sur l’île de Malte, la marche est très appréciée car les distances sont courtes. On trouve un large choix de sentiers côtiers longeant d’anciennes grottes transformées en chapelles ou des ruines de palais abandonnés. En une journée une boucle de dix kilomètres permet de découvrir plusieurs facettes du paysage maltais. Souvent ces ballades sont l’occasion d’apercevoir des points de vues magnifiques loin de la foule. C’est le cas des temples mégalithiques. En les approchant au détour d’un sentier, ils sont tout de même plus impressionnants quand venant du parking… L’image de ces pierres au milieu d’une terre balayée par les vents est particulièrement marquante et ce n’est pas la seule découverte que vous réserve les chemins côtiers. Au nord, la péninsule de Marfa non loin de la réserve naturelle de Ghadira est l’une de ces ballades faciles que l’on associe volontiers avec des arrêts baignades dans les criques. À l’horizon, on aperçoit les rivages de Comino. À Gozo, l’île est plus sauvage donc particulièrement propice à de longues marches entre mer et campagne. Il suffit de suivre un chemin pendant deux ou trois kilomètres pour déboucher sur des falaises transformées en de véritables sculptures naturelles surgies des flots. La « vallée » de Lunzjata est un bon point de départ pour découvrir la campagne. Au bord des allées de bougainvilliers, des vieilles maisons en pierre gardent l’entrée de minuscules parcelles de terre cultivées au loin ; la mer est omniprésente. Deux conseils pour profiter de ces belles balades… Prévoir de bonnes chaussures car les sentiers sont caillouteux, et respecter l’inscription « STO » abréviation de « ristrado » indiquant la propriété privée. Il n’existe pas de guides recensant les itinéraires mais on peut facilement les imaginer en regardant une carte ou consulter le site de l’Office de tourisme qui donne une version interactive des lieux à découvrir.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *