Peut-on faire des séjours linguistiques ?

Malte

Oui. C’est la deuxième destination en Europe après l ‘Angleterre pour les séjours linguistiques. Apprendre l’anglais au soleil est tout de même plus attirant que de s’enfermer dans un collège anglais, et Malte l’a bien compris puisque le ministère de l’Éducation nationale fait tout pour surveiller l’offre en recommandant des professionnels certifiés TEFL (Teaching English as a Foreigh Language). De son côté, le FELTOM (Federation of English Language) garantit le sérieux des formations locales et donne une liste d’écoles (www.feltom.com en lien sur le site www.visitmalta.com rubrique « cours d’anglais »). Dans l’archipel, les formules d’hébergement sont aussi nombreuses que les types de cours proposés. Plusieurs choix en fonction des âges. Pour les plus jeunes, les formules « familles d’accueil » ou « one to one » – l’enfant est logé dans la famille de l’enseignant qui lui donne des cours – sont les plus courantes. Pour les adultes, la solution la plus facile reste les écoles de langues avec un logement à l’hôtel. En haute saison, les groupes de niveau sont constitués de 12 à 15 élèves et entre 5 et 8 le reste de l’année. On peut aussi préférer les cours individuels au sein de l’hôtel (on les appelle les « cours à domicile »). Les écoles préparent aussi bien au TOEFL qu’à des sessions spécialisées sur les finances, le marketing, la médecine ou le tourisme idéales pour des voyages « incentive ». Dans sa brochure 2006, le voyagiste Mérilia propose plusieurs formules allant des cours intensifs au cours particuliers à compléter avec un hébergement au choix. En dehors des cours, les écoles programment un large éventail d’activités en anglais bien sûr ! Certaines possèdent même des plages privées avec moniteurs et animateurs qualifiés de quoi occuper les enfants toute une journée et leur permettre de rencontrer d’autres jeunes. Les plus âgés préféreront les excursions culturelles accompagnées par leur professeur d’anglais ou les soirées barbecue organisées sur la plage.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *