Quels sont les lieux et les bâtiments inscrits au patrimoine mondial de l’humanité ?

Malte

La Valette bien sûr mais aussi tous les temples mégalithiques de Ggantija, Hagjar, Qim, Mnajdra, Tarxien et l’hypogée d’Hal Sarfieni. Moins connus des touristes que le patrimoine architectural de La Valette, les temples mégalithiques sont de véritables énigmes préhistoriques. Mille ans avant Stonehenge, on se demande encore comment ces énormes blocs de pierres alignés représentant la forme d’un trèfle ont-ils été déplacés. Les cinq temples probablement dédiés à la déesse de la fécondité sont répartis sur trois sites. L’un au sud-ouest de l’île de Malte, l’autre au sud de La Valette et le troisième à Gozo. Les plus fantomatiques sont sans nul doute les temples d’Hagar, Qim et Mnajdra sur l’île de Malte. Au milieu d’une terre vierge avec pour seul horizon la mer et l’îlot sauvage de Filfla, les temples semblent défier le temps. A 5 kilomètres de La Valette l’hypogée de Hal Saflieni est un temple cimetière troglodyte assez étonnamment taillé à 10 mètres sous terre qui daterait de 3500 av. JC. Les lieux ne se visitent qu’en réservant à l’Office de tourisme de La Valette ou auprès de son bureau à l’aéroport plusieurs jours à l’avance. Bien qu’elle soit plus petite que sa voisine, Gozo possède aussi ses temples mégalithiques, et ce sont même les plus impressionnants de l’archipel. À travers les champs plantés d’oliviers et de caroubiers surgissent ces gigantesques temples incroyablement bien conservés. À l’origine ils dépassaient 15 mètres de haut d’où leur nom de «Ggantija » les géants. Tous ces temples sont tellement insolites qu’il faut au moins recommander la visite d’un des sites. Ils sont tous bien indiqués et faciles d’accès.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *