Le carnaval est-il une bonne période pour s’y rendre ?

Martinique

Il faut savoir que toute l’activité de l’île tourne au ralenti durant les 5 jours du carnaval qui sont d’ailleurs fériés. Un élément à prendre en compte lorsque l’on prévoit de séjourner sur l’île du Samedi gras au mercredi des Cendres (du 5 au 9 février 2005). Pour le reste, le carnaval rimant avec réjouissances et défoulement, c’est sans doute la période où l’île est la plus joyeuse puisque défilés de chars, cortèges costumés de rue et concours de beauté (élection de Miss Carnaval) se déroulent un peu partout dans l’île, les plus grands évènements se tenant à Fort-de-France. Le Lundi gras est le jour des défilés des "mariages burlesques" où les hommes pavoisent dans les rues habillés en femme, tandis que le mardi, jour des "diables rouges", les participants sont habillés en rouge et noir. Le mercredi qui marque la fin des festivités, tout le monde est en noir et blanc en signe de deuil, et l’effigie de Vaval, le roi du carnaval, est brûlée sur la rade de Fort-de-France. Il va sans dire qu’il est très étonnant d’assister à tous ces défilés de rue colorés, au milieu de la foule qui se presse sur les trottoirs. Mais à l’instar de la plupart des carnavals, on reste spectateur et il ne faut pas s’attendre à participer aux défilés, l’événement étant avant tout l’affaire d’initiés qui s’en préoccupent longtemps à l’avance. Les préparatifs débutent dès le dimanche de l’Epiphanie. Durant tout le mois de janvier, il n’est pas rare de voir ça et là des gens commencer à décorer les chars et à confectionner leur costume.

À lire aussi
En un clin d'oeil
19 avril 2006
Monnaie
19 avril 2006
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *