Les paysages sont-ils variés ?

Martinique

Peu d’îles tropicales peuvent se targuer d’offrir une si grande diversité de paysages et d’ambiances sur une si petite superficie. C’est même l’un des principaux atouts d’une destination que l’on a trop longtemps cantonné à un faire-valoir purement balnéaire. Quitte à en oublier que la beauté de l’arrière-pays et les paysages montagneux et sauvages du nord de la Martinique justifient au moins autant le voyage que ses plages. Anses idylliques bordées de douces collines au sud, confettis d’îlots non moins paradisiaques au sud-est, plages de sable noir nichées au pied de falaises où la mer déchaînée vient se fracasser au nord… Façonnée par l’érosion et les atermoiements volcaniques de l’île, la côte ne manque déjà pas de diversité.
Mais ce qui séduira par dessus tout ceux qui se donneront la peine de sortir des sentiers battus, c’est le caractère montagneux de la Martinique. Ce formidable poumon verdoyant qu’est le centre de l’île, dominé par la montagne Pelée (1 397 m) et les pitons du Carbet, est classé "parc naturel régional", et constitue un véritable paradis pour les amateurs de routes scéniques et les randonneurs…

À lire aussi
En un clin d'oeil
19 avril 2006
Monnaie
19 avril 2006
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *