Que mange-t-on sur place ?

Martinique

Nous ne saurions trop conseiller aux visiteurs de fausser compagnie de temps à autre aux buffets des hôtels qui ne proposent souvent qu’une pâle copie de la cuisine antillaise. Une cuisine simple et excellente quand elle est préparée dans des petits restaurants familiaux. Au programme des réjouissances, notons le colombo, plat de viande ou de poisson originaire d’Inde et agrémenté d’une sauce au savant mélange d’épices. Et bien sûr les acras (beignets de poisson) et boudins créoles qui accompagnent à merveille les apéritifs qui se prolongent autour d’un verre de planteur. La mer est particulièrement à l’honneur à la table martiniquaise. Nous n’avons franchement rien trouvé de mieux qu’une brochette de poisson ou une escalope d’espadon grillée, tout juste arrosée d’une petite sauce légèrement pimentée, dégustée dans une gargote de plage, les pieds dans le sable.
Le tout accompagné de "légumes pays" comme la patate douce, l’igname et l’exquise christophine en gratin. De temps en temps, on pourra aussi s’offrir des écrevisses et de la langouste grillée. Quant aux desserts, on fera provision de vitamines avec des fruits tropicaux méconnus en métropole tels que le corossol, la cerise-pays ou le fruit de la passion que l’on retrouve avec plaisir au buffet du petit-déjeuner

À lire aussi
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *