Les paysages sont-ils varies ?

Mexique

Si les attraits touristiques de la péninsule sont variés (culture, architecture, bords de mer, faune), ses paysages présentent en revanche peu de diversité. A part les collines de la région d’Uxmal, au sud-est, la péninsule est entièrement plate et ne s’élève guère à plus de quelques mètres au-dessus du niveau de la mer. L’unique moyen de prendre de la hauteur pour apprécier le panorama reste donc de monter au sommet des pyramides mayas. La forêt tropicale, tantôt dense tantôt plus clairsemée, occupe du reste une bonne partie des terres non cultivées. Dans le cadre des circuits, les arrêts dans les villages et la visite des marchés dans les villes sont de très bonnes opportunités pour rompre la monotonie des trajets entre deux étapes phares. En revanche, côté mer, la péninsule offre volontiers matière à l’émerveillement. Notamment sous l’eau, où l’on découvre un véritable aquarium à ciel ouvert au niveau de la barrière de corail qui s’étire au large de la Riviera Maya. Et ceux qui réalisent un circuit apprécieront de s’attarder le long du littoral de l’Etat du Yucatán. Les zones marécageuses de mangroves des estuaires de Celestun et de Ria Lagartos, classées “Réserves de la biosphère”, hébergent en effet des centaines d’espèces d’oiseaux, dont des milliers de flamants roses

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *