Combien de jours faut-il prévoir sur place ?

Nouvelle-Calédonie

L’idéal est de consacrer au moins deux semaines à la Nouvelle-Calédonie. Un minimum pour se remettre tranquillement du voyage en avion et pour récupérer du décalage horaire à l’arrivée, avant de profiter pleinement de toutes les facettes de la destination. C’est d’ailleurs la formule de combiné la plus largement vendue par les voyagistes, même si la durée des itinéraires qu’ils suggèrent est totalement modulable en fonction des attentes du client.
Pour un itinéraire de 2 semaines sur place, il est recommandé de débuter le voyage par 2 journées reposantes dans des hôtels proches des plages. L’option des établissements de l’Anse Vata, à Nouméa, est la plus “classique”, mais ceux qui rêvent d’un cadre paradisiaque dès la descente de l’avion peuvent aussi séjourner au Coral Palms de l’îlot Maître (à 25 min de bateau au large de Nouméa) ou sur l’île des Pins (à voir en fonction de la connexion des vols). Et si l’on choisit de commencer par Nouméa, on peut tout à fait concevoir d’y prévoir quelques jours de plus, la capitale calédonienne étant le site idéal pour rayonner dans le sud de l’île et effectuer de très agréables excursions en bateau vers les îlots au large. Des sites qui ne sont généralement pas intégrés dans les autotours à la découverte de Grande Terre. Puis, au départ de Nouméa, place à la découverte de la Grande Terre, à laquelle il faut consacrer au moins un circuit de 7 jours en autotour, avec le plus souvent 2 nuits à Poum dans l’extrême Nord et 2 nuits à Hienghène sur la côte est, le tout combinant attraits touristiques et qualité de l’hébergement.
Enfin, on gardera les plages des îles Loyauté et de l’île des Pins pour la fin, avec au moins 2 nuits dans deux ou trois îles. Mais ceux qui veulent prendre le temps de vraiment se poser avant le retour choisiront une dernière étape purement balnéaire un peu plus longue (3-4 nuits) en orientant leur choix vers deux îles uniquement ou en prolongeant un peu la durée du séjour. Le grand luxe étant de pouvoir s’accorder 20 jours en Nouvelle-Calédonie.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *