Quels sont les sites culturels à visiter à Mascate ?

Oman

Contrairement aux cités-Etats de ses voisins émiratis, la capitale omanaise a conservé la physionomie traditionnelle des pays arabes. Les gratte-ciels y sont tout bonnement interdits ! Mascate est une ville très
plaisante avec ses petits immeubles blancs disséminés à flanc de montagnes. Le port de Muttrah s’impose de loin comme le quartier le plus charmant de Mascate avec les montagnes ocres qui se dressent en toile de fond de ses minarets. C’est ici que l’on visite le marché aux poissons et les souks les plus pittoresques de la ville. Dans une baie voisine se dresse le palais du Sultan, Al-Alam, qui ne se visite pas, autour duquel s’étend la vieille ville fortifiée. Outre les forts Mirani et Jalali qui s’admirent eux-aussi de l’extérieur (fermés au public) ce quartier héberge deux musées : le passionnant Musée Bait Al-Zubair qui dresse un tour d’horizon complet des coutumes vestimentaires omanaises à travers les âges et des particularismes régionaux ; le musée franco-omanais inauguré lors de la visite de François Mitterrand en 1982 qui retrace les relations entre les deux pays. Situé dans le quartier de Qurm, non loin de sa grande plage, le Musée d’Histoire naturelle offre une bonne introduction à la visite du Sultanat d’Oman puisqu’il fait l’inventaire de ses richesses. Dans la cour, on pourra notamment voir le fameux arbre à encens qui pousse dans la région méridionale du Dhofar.
Enfin, il ne faut pas quitter Mascate sans avoir visité la Grande Mosquée Sultan Qaboos inaugurée en 2001 pour admirer les proportions gigantesques de ce lieu de prière capable d’accueillir 20 000 fidèles, son lustre de 8 mètres de diamètre suspendu au dôme central de 50 mètres de haut qui surplombe un tapis de Perse d’une seule pièce de plus de 4 000 m2…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *