La qualité de baignade est-elle bonne ?

Seychelles

Elle est même excellente! D’autant plus que la mer affiche toute l’année des températures de 27° (en été) à 29° (en hiver). Cependant, toutes les plages n’offrent pas une profondeur d’eau satisfaisante, à fortiori à marée basse: c’est notamment les cas de la côte orientale de Mahé (sauf Anse Royale et Anses Forbans), où la baignade est également rendue difficile par la présence de coraux, et de l’immense plage de Grand’Anse, sur Praslin. Un détail important dont il faut être conscient lorsqu’on opte pour un hébergement dans l’un de leurs nombreux petits hôtels et guest houses. La plage la plus photographiée des Seychelles, Anse Source d’Argent, à La Digue, invite aussi à nager avec des sandalettes sur sa plus grande partie, à cause du corail. Par ailleurs, pandant la saison estivale, de mai à fin septembre, certaines plages exposées aux forts vents du sud-est se révèlent particulièrement dangereuses pour la baignade du fait de fortes vagues et de courants extrêmement violents qui entraînent vers le large. Il est par exemple fortement déconseillé de se baigner sur les pourtant sublimes plages de Grand’Anse et de Petite Anse, à La Digue. Et ailleurs, on se gardera bien de trop s’éloigner du rivage, notamment sur Anse Intendance, Anse Takamaka et Barbarons, à Mahé. L’autre problème de l’été est que les plages exposées au sud-est, sur les grandes îles comme sur les îlots-hôtels, sont susceptibles d’être plus ou moins envahies par les algues, ce qui les rend peu engageantes pour la baignade. Ce phénomène n’est pas systématique, mais c’est un élément à considérer au moment de chosir le lieu d’hébergement. Sachez toutefois que bon nombre d’hôtels concernés par la présence d’algues sur les plages l’été proposent un service de navette gratuite vers les plages des côtes ouest qui sont épargnées par ce phénomène naturel. C’est le cas de certains établissements de Grand’Anse, à Praslin, qui emmènent leurs clients passer la journée sur Côte-d’Or.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *