Les îles sont-elles bien préservées ?

Seychelles

Oui, extrêmement bien, et c’est en partie ce qui contribue au succès du tourisme aux Seychelles. Sanctuaire de nombreuses essences de flore endémiques (on en dénombre plus de 1000), mais également escale ou terre d’élection d’une faune aussi variée qu’inhabituelle (tortues marines et terrestres, requins baleines inoffensifs…), dont 15 espèces d’oiseaux endémiques (fauvette des Seychelles, pie chanteuse…), l’archipel a fait le choix de ne pas sacrifier la beauté de son environnement à son développement touristique. Sauf quelques cas isolés à Mahé, tous les hôtels de l’archipel sont bâtis “à l’horizontale”, dans le respect de l’environnement et de façon à ne pas dénaturer le paysage. Aucune construction ne dépasse la cime des arbres et les rangées de cocotiers et de takamakas qui bordent les plages sont maintenues scrupuleusement. Ainsi, la plupart des structures d’hébergements sont dissimulées par la végétation, donc souvent invisibles depuis la mer. De plus, afin de préserver ses éco-systèmes près de la moitié du territoire terrestre de l’archipel est occupée par des sites protégés déclarés Parc nationaux, Réserves naturelles ou zones sensibles

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *