Où faut-il choisir de séjourner: à Mahé, à Praslin ou à La Digue ?

Seychelles

Pour un premier voyage aux Seychelles, la formule idéale est de séjourner au moins deux à trois nuits sur chacune de ces îles. D’une géographie assez similaire, puisque elles sont toutes trois de formation granitique, elles offrent des ingrédients différents qui contribuent à en faire un cocktail d’îles parfait. La plus vaste et la plus peuplée, Mahé, est de loin celle où la dimension humaine est la plus marquée et on appréciera de se mêler à la foule du marché de Victoria, d’assister au retour des pêcheurs de Beau Vallon, ou de croiser au bord des routes les écolières en uniformes et les femmes en habits du dimanche en chemin pour la messe. Mahé est aussi l’île qui offre le plus de possibilités d’excursions en voiture, notamment à la découverte des superbes routes transversales qui grimpent à l’assaut de son cœur montagneux, sous une voûte végétale d’essences rares. L’idée répandue selon laquelle il faut fuir le plus vite possible “l’île capitale” est donc infondée, d’autant que Mahé possède des plages aussi belles que celles de Praslin et de La Digue sur sa côte ouest. Pour ménager un effet immersion nature allant crescendo, nous conseillons de programmer deux ou trois jours à Mahé en début de programme même s’il est tout aussi concevable de garder Mahé pour la fin, pour un retour tout en douceur à la civilisation…
Quatre fois plus petite que Mahé, Praslin brille par une poignée de plages extraordinaires (Anse Lazio, Côte d’Or et celles du Lemuria Resort), mais aussi par sa Vallée de Mai, classée Parc national, qui héberge quantité de variétés de palmiers, dont certains, endémiques, parmi lesquels le fameux coco de mer ou “coco fesse” eu égard à sa forme.
Quant à La Digue, c’est l’île où il fait bon vivre au rythme des balades en vélo, seul moyen de s’y déplacer, sans autre préoccupation que de choisir la plage où l’on posera sa serviette pour la journée. En contrepartie, on notera tout de même que les clients les plus exigeants en termes de confort et de services n’y trouveront pas d’hébergements à la hauteur de leurs attentes.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *