Comment les professionnels ont-ils géré cette « spamania » ?

Spas du monde

Face à l’engouement, les professionnels du tourisme ont dû réagir. A chacun sa méthode. Si plusieurs tours opérateurs (Jet Tours, Thomas Cook, Asia…) ont édité des brochures spécialisées, les hôteliers, eux, se sont même lancés dans des référencements exhaustifs et de haute qualité. Exemples : Starwood et The Starwood Spa Collection, les Relais et Châteaux et leur guide thématique Spa et beauté ou encore The Leading Hotels of the World et la création du label Leading Spa. Pour être admis dans ces cercles réservés aux élites, les hôtels doivent remplir des critères très précis. Ainsi, chez Leading, il leur faut déposer une candidature pour que leur spa soit évalué par des inspecteurs. Plus de 200 critères précis et très stricts sont requis dans cette appréciation. Le résultat ? Un tri sélectif a accordé à seulement 48 hôtels le label Leading Spa sur les 90 dossiers qui avaient été déposés en 2005. Le but étant bien sûr de satisfaire toujours davantage les 59% de la clientèle Leading qui ont déclaré réserver un séjour pour bénéficier spécifiquement des soins au spa de l’hôtel.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *