Qu’en est-il un an après le tsunami ?

Sri Lanka

Après la terrible catastrophe du tsunami qui a frappé les côtes du Sri Lanka, le 26 décembre 2004, le pays se relève lentement mais sûrement de ses blessures. La plupart des infrastructures touchées par le tsunami ont été réparées, que ce soit les hôtels, les routes, ou les rails de chemins de fer. Les plages ont toutes été nettoyées, et les sites touristiques atteints ont tous été remis en état. Ainsi, sur 242 hôtels touchés, 232 ont rouvert (après avoir été réparés ou reconstruits), et les routes ont toutes été remises en état et rouvertes à la circulation (surtout dans les zones touristiques). Seul le pont d’Arugam Bay est encore impraticable. Le réseau ferroviaire est en grande partie opérationnel, jusqu’à Beruwela, mais tout le tronçon plus au sud reste infranchissable. L’effort des autorités a été mis en priorité sur les zones touristiques, de manière à ne pas amputer l’économie sri-lankaise d’une partie importante de ses revenus (quatrième ressource du PIB du pays). De nombreuses ONG d’aide à la reconstruction, et de prévention des maladies sont encore présentes sur place, pour aider la population à se redresser.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *