Quelles sont les spécialités culinaires ?

Sri Lanka

Le « riz au curry » est le plat de base des Sri-Lankais, mais attention, c’est épicé ! On trouve derrière cet énoncé toute une combinaison de plats, le riz au curry accommodant bien souvent viandes, légumes, poissons, coquillages et crustacés. Il donne lieu à différentes préparations : ragoûts, soupes et sauces, à base d’épices variées. Même le riz, dont il existe 15 variétés au Sri Lanka, peut être cuisiné de plusieurs manières : cuit dans du lait de coco, safrané, bouilli, etc. Le curry est un mélange d’épices et de condiments sautés dans de l’huile de coco puis mijotés dans du lait de coco. Toutes les épices utilisées sont locales : coriandre, cumin, clou de girofle, cannelle, cardamome, curcuma, poivre, moutarde, fenouil, ail, oignon, gingembre et piment. Les curries varient suivant la texture du lait et la dose de piment. Les plats accompagnant le riz sont nombreux et donneront le nom au curry : poulet, bœuf, poisson… Pour un curry sans piment, demander un « white curry » (curry blanc) ! Purée de lentilles roses, gombos, patates douces ou encore papadams (galettes frites) peuvent être servis avec le curry. Les deux autres plats traditionnels à base de riz étant : le « buriyani » (spécialité musulmane), avec du riz sauté aux épices et des légumes, du poulet ou du mouton, et un œuf dur ; et le « lamprai », riz entouré de curries, de sambol et de boulettes de viande, cuit dans une feuille de bananier. Autres délicieuses spécialités culinaires : les « rotties », des chaussons salés fourrés de légumes épicés et d’oeuf dur, les « patties » (beignets de légumes), les « cutlets » (boulettes frites à base de lentilles et d’épices), et les « vadai » (beignets de farine de lentilles en anneaux). Le « sambol » est quant à lui un condiment à base de piment rouge servi avec les plats, le plus courant étant le « pol sambol », un mélange de piment et de noix de coco râpée auxquels sont ajoutés du sel, du citron et des tranches de poisson séché. Et enfin, le « curd », un fromage de bufflonne aussi onctueux que la mozzarella, nappé de sirop de plam, vendu dans le sud de l’île. Pour le petit-déjeuner, un « hopper » (ou « appa »), une fine crêpe à base de farine de riz mélangée à du lait de coco, accompagnée d’un curry (au choix), ou encore un « string-hopper » (ou
« indiappa »), une petite crêpe constituée de vermicelles en farine de riz, servie sucrée ou pimentée, vous donneront une idée des spécialités sri-lankaises. Sans oublier les fruits exotiques : ananas, bananes, jus de noix de coco, mangues, papayes, goyaves, ramboutans, grenades, fruits de la passion et mangoustans qui sont un véritable régal ! Et ne partez pas sans avoir essayé l’arak, sorte de whisky local obtenu avec du toddy (sève de palmier fermentée)… !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *