Quelles activités sportives peut-on y pratiquer ?

Tenerife

ACTIVITES TERRESTRES

Golf (principalement dans le sud de l’île) 
Avec 8 terrains de golf, dont 6 situés dans la partie sud de l’île, Tenerife est un haut lieu du tourisme golfique. Des tournois professionnels internationaux y sont d’ailleurs organisés chaque année. Il est à noter qu’en haute saison (l’hiver), les golfs de l’île n’acceptent les joueurs qu’à partir d’un certain niveau de handicap. L’été, leur accès est plus ouvert. Cinq des golfs du sud de l’île sont situés dans un rayon de 15 km autour de la station balnéaire de Playa de Las Américas, la plupart entre mer et montagne :
• Golf Costa Adeje (27 trous conçu par Pepe Gancedo ; dans la zone touristique d’Adeje, à proximité du village de La Caleta) ; 
• Golf Las Américas (18 trous conçu par John Jacobs ; entre la zone touristique de Las Americas et celle de Los Cristianos) ; 
• Golf Los Palos (9 trous ; sur la commune d’Arona, à la sortie de Los Cristianos) ;
• Amarilla Golf (18 trous conçu par Donald Steel ; non loin de Los Abrigos) ;
• Golf del Sur (27 trous conçu par P.Gancedo/M. Piñero ; non loin de Los Abrigos).
Egalement sur la côte sud, le luxueux hôtel Abama Resort dispose de son propre parcours 18 trous dessiné dans un cadre splendide, entre l’océan et les plantations de bananes.
Ceux qui séjournent dans le nord de l’île peuvent profiter d’un 18 trous situé non loin de La Laguna (Real Club de Golf).
Enfin, accessible du nord comme du sud, bien qu’isolé dans le massif de Teno (pointe nord-ouest de l’île), le Buenavista Golf (18 trous) offre une vue imprenable sur les hautes falaises de cette partie de l’île.
Il est à noter que de nombreux hotels proposent des tarifs préférentiels ou un service spécifique à l’attention des golfeurs. Les tour-opérateurs Fram et Jet Tours en proposent une sélection.   
Randonnée (dans toute l’île)
Tenerife possède plus de 4000 km d’itinéraires pour tous les niveaux qui s’effectuent principalement à la journée. La
randonnée se pratique en premier lieu sur les sommets de l’île, dans le parc national du Teide (volcan), où les sentiers bien balisés s’adaptent à la visite en solo, et dans les massifs de l’Anaga (pointe est) et de Teno (pointe nord-ouest de l’île). 
Des sentiers pédestres sont par ailleurs aménagés ailleurs que dans ces régions. A proximité des plages du Sud, sur les premiers contreforts du volcan, la randonnée du Barranco del Inferno est réputée. Les descentes à pied des barrancos (ravins) du massif de Teno qui mènent jusqu’à la mer sont de toute beauté. Le plus célèbre itinéraire est celui qui part du village de Masca. Au Nord, outre les randonnées dans
la vallée de la Orotava, on peut également trouver des itinéraires en bord de mer, notamment au départ de Los Realejos, le long de Rambla de Castro.
La plupart des sentiers de l’île sont répertoriés par niveau de difficulté et par durée sur le site Internet de l’office de
tourisme du Tenerife : www.webtenerife.com.

Moutain Bike
Des pistes sont aménagées dans le Parc national du Teide (volcan), notamment dans la forêt de pins des contreforts du volcan qui offre des itinéraires plats ou peu pentus. Cette activité se pratique également dans la région de Puerto de la Cruz. Elle est proposée par plusieurs prestataires sur place.
Canyoning. Les massifs de Teno et de l’Anaga offrent de nombreuses opportunités de pratiquer le canyoning avec des itinéraires plus ou moins difficiles. Cette activité doit être encadrée par des spécialistes (prestataires sur place).
Escalade
Dotées de nombreuses parois volcaniques équipées, pour tous les niveaux, Tenerife est un lieu réputé dans toute l’Europe pour la pratique de l’escalade. Cette activité se pratique par le biais d’agences locales spécialisées, notamment dans le Parc national du Teide, dans le vallon du Capricho, et dans le précipice de Arico, au sud de l’île.
 

ACTIVITES NAUTIQUES

Promenades en bateau pour observer les baleines, les dauphins et les falaises de Los Gigantes (depuis le sud) 
4 ports de plaisance du sud de l’île offrent des prestations de sortie en mer : Los Cristianos, Puerto Colon (à Playa de Las Americas), San Juan et Los Gigantes (à côté de Puerto Santiago). Plusieurs prestataires proposent ces excursions de quelques heures qui sont un des temps forts de l’île puisqu’on est quasiment assurés de voir les fameux cétacés dont on dénombre près de 4 000 individus qui vivent à l’année dans les eaux riches en planctons et en calamars du détroit qui sépare l’île de Tenerife de l’île de La Gomera.
A noter qu’un large choix de types de bateau et d’ambiances est disponible : catamarans géants pour des sorties festives, catamarans et bateaux à moteurs de taille moyenne, voiliers que l’on peut privatiser…

Plongée
L’île dispose de plusieurs centres de plongée sous-marine et des spots de plongée de toute beauté, au nord comme au sud. 
Pêche au gros (depuis la côte Sud)
La profondeur des fonds marins qui séparent Tenerife de l’île de La Gomera est idéale pour la pêche au gros. L’activité est proposée par plusieurs prestataires depuis les ports de
plaisance de la côte Sud. On y pêche principalement le grand marlin bleu, le thon, l’espadon et le coryphène.
kite surf, surf et windsurf
Tenerife dispose d’excellents spots de kite surf et de windsurf à la pointe sud de l’île (plages d’El Médano et de Tejita) qui est soumise à des vents quasi-constants. Le surf se pratique plus volontiers sur la côte nord, sur la plage d’El Socorro (Los Realejos) où des compétitions sont régulièrement organisées et dans la région du massif de l’Anaga (plages d’Almaciga et de Benijo).

DANS LES AIRS 

Observation des étoiles
Du fait de sa situation géographique et de l’inexistence de pollution lumineuse, Tenerife est un haut lieu de l’observation du ciel. Un institut astrophysique international y est d’ailleurs installé. Le Parc National du Teide offre les meilleures conditions d’observation et des excursions y sont organisées sur le sommet de la Montagne Guajara ou dans les environs de l’hôtel Parador.

Parapente
Tenerife compte près de 40 zones de décollage différentes et permet de pratiquer le parapente presque toute l’année.
Sur place, de nombreux clubs proposent des cours ou la possibilité de s’initier grâce à un vol en biplace.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *