Où trouve-t-on des vestiges khmers ?

Thaïlande

Dès le VIIe siècle, les Khmers (actuel Cambodge) sont partis à la conquête des territoires voisins, étendant leur influence du Laos au sud de la Birmanie en passant par la partie centrale de l’actuelle Thaïlande. De Kanchanaburi jusqu’aux confins de l’I-San, on retrouve ainsi quelques beaux témoignages de cette période. Plusieurs sites sont à retenir :
• La forteresse de Muang Sing, près de Kanchanaburi, qui marquait au XIIIe siècle la limite occidentale de l’empire khmer.
• Lopburi, dirigée par les Khmers d’Angkor du Xe au XIIIe siècle, a donné naissance à un style artistique propre qui se caractérise par un mélange d’influences khmère, hindoue et thaïe.
• Les provinces de Nakhon Ratchasima (ou Khorat) et de Buriram, au Nord-Est, possèdent une multitude de vestiges khmers. Certains d’entre eux ont fait l’objet d’importantes restaurations. C’est le cas des monuments des parcs historiques de Phimaï et Phnom Rung ainsi que du site de Muang Tham, chef-d’œuvres de l’architecture d’Angkor.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *