Quelles sont les précautions sanitaires à prendre ?

Thaïlande

Au rayon vaccins et traitements préventifs, rien à signaler tant que l’on ne s’éloigne pas des sentiers battus. Par contre, si l’on part dans la jungle ou si l’on va jouer au Robinson sur une île sauvage et isolée, mieux vaut se prémunir contre le paludisme et mettre à jour ses vaccins (typhoïde, tétanos, hépatite A). Avant de s’aventurer dans une contrée un peu reculée, il est toujours utile de s’informer des risques sanitaires éventuels auprès des bureaux locaux du Tourism Authority of Thaïland (TAT). Et où que l’on aille, autant emporter une bonne protection contre les moustiques. Parmi les précautions d’usage, il est aussi conseillé de ne pas boire l’eau du robinet et de ne pas manger crudités et fruits non pelés, afin d’éviter autant que possible les petits ennuis gastriques. Enfin, face à la grave épidémie de sida qui a touché le pays, les autorités thaïes recommandent la plus grande prudence et insistent pour que chacun se protège contre la maladie ou toute autre forme de MST (maladie sexuellement transmissible). L’utilisation des préservatifs est donc largement répandue et on en trouve facilement dans le commerce.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *