Les centres de thalasso sont-ils aussi sérieux qu’en France ?

Tunisie

Parmi les 35 centres de thalasso que compte désormais la Tunisie, on trouve forcément d’excellentes infrastructures et du moins bon. Lors de notre visite d’une dizaine de centres, en mai 2005, nous avons par exemple été surpris de constater que certains d’entre eux ne nous demandaient pas de porter de protège-chaussures afin d’éviter de ramener des bactéries de l’extérieur. Un certain laisser-aller qui allait presque dans tous les cas de pair avec une qualité moindre des installations. Alors, si nous avons un conseil à vous donner, c’est de faire confiance à la sélection des voyagistes qui programment des hôtels de qualité. Sans préjuger de la qualité des soins à proprement parler, l’aspect esthétique des centres de thalasso tunisiens est en effet lié au niveau de l’hôtel dans lequel ils sont intégrés.
Ensuite, tout dépend de ce que le client recherche! S’il s’agit juste de se faire bichonner à moindre coût dans une infrastructure parfois un peu triste, tout hôtel 3* fera l’affaire. Mais si le curiste aspire réellement à évoluer dans un cadre enchanteur, mieux vaut opter pour un hôtel 4* supérieur ou 5*. Sachez toutefois que le suivi médical des curistes (visite médicale obligatoire à l’arrivée) et la formation du personnel soignant sont aussi sérieux qu’en France. Contrairement à notre pays où la pratique de la thalassothérapie n’est régie par aucun cadre législatif, la législation tunisienne est très stricte en la matière. De même pour ce qui concerne la vérification de la qualité de l’eau de mer. On n’en attendait d’ailleurs pas moins d’un pays dont l’économie, très dépendante du secteur touristique, voit là le moyen de fidéliser une nouvelle clientèle
(80 000 curistes ont été enregistrés en 2004).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *