Les paysages sont-ils variés ?

Tunisie

Oui. On a souvent tendance à penser que la Tunisie se résume aux paysages arides et plats des environs des stations touristiques les plus connues. A tort : il suffit d’effectuer un grand tour du pays pour s’apercevoir de la diversité et de la beauté des paysages. Du Nord au Sud, on passe ainsi d’une splendide côte découpée, bordée de routes scéniques, aux montagnes verdoyantes de la Kroumirie (au sud de Tabarka), enneigées l’hiver. Ces montagnes cèdent ensuite la place à un territoire agricole doucement vallonné, tandis que les immenses plantations d’oliviers de la façade maritime orientale annoncent déjà le grand Sud désertique. Moment fort d’un voyage en Tunisie, le désert se fait ici pluriel puisque, en quelques heures, on passe des grandes étendues planes et rocailleuses écrasées par le soleil, aux chotts (lacs salés asséchés l’été) et aux oasis de montagne (Tamerza, Chebika, Midès) lovées au pied de canyons qui évoquent l’Ouest américain. Emergeant tels des mirages au beau milieu de cette région inhospitalière, les immenses oasis de Tozeur, Douz et Nefta annoncent le Sahara et les dunes de sable du Grand Erg oriental où furent tournés de nombreux films, dont Le Patient anglais. Au souvenir émouvant de la scène du survol de cette mer de sable en avion, on se demande d’ailleurs pourquoi de telles excursions aériennes n’ont encore jamais été proposées aux touristes. Faute de quoi, c’est à pied ou à dos de dromadaire, lors de méharées de plusieurs jours, que l’on pénètre véritablement au cœur de ce désert de sable dont les dunes peuvent atteindre 300 mètres de haut.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *