Que peut-on faire à part bronzer sur la plage ?

Tunisie

Hormis la thalassothérapie (des soins sont aussi proposés “à la carte”) et le golf, la Tunisie se prête assez bien aux joies des sports nautiques, de mai à début octobre, voire de juin à fin septembre sur la côte Nord. Sachez que dans les clubs nautiques des hôtels et des hôtels-clubs, on ne trouve que des équipements non motorisés (catamarans, planches à voile, kayaks, pédalos…). Les activités motorisées telles que le jet ski, le parachute ascensionnel ou le ski nautique étant proposées par des bases indépendantes que l’on trouve à peu près tous les 500 mètres sur les plages des stations balnéaires. L’équitation, notamment les balades à cheval sur la plage, est également une activité assez répandue dans les stations (Tabarka, Hammamet, Gammarth, Djerba…). De même que la plongée avec bouteille, que l’on conseillera plus particulièrement à Tabarka (de fin mai à fin septembre) car le lieu possède de très beaux fonds sous-marins – la Tunisie n’est toutefois pas la destination de plongée la plus captivante pour les débutants. L’arrière-pays de Tabarka est aussi l’unique région où quelques prestataires locaux proposent de la randonnée pédestre dans les montagnes de la Kroumirie. Une région d’ailleurs programmée par le voyagiste Club Aventure. Cependant, nous conseillons vivement aux clients séjour intéressés de se renseigner avant de partir. Enfin, depuis certaines marinas (à Monastir, Djerba, Port el Kantoui), il est possible d’effectuer des sorties en mer à bord de répliques de galions.
Enfin, sachez que d’une manière générale, la station balnéaire la plus “active” en avant et en arrière-saison reste Djerba. De nombreuses activités de plein air y sont proposées par des prestataires locaux, notamment du quad, du flysurf, et des balades à dos de dromadaire.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *