Y a-t-il des fêtes à ne pas manquer ?

Tunisie

Les nombreux festivals tunisiens seront surtout l’occasion de se divertir agréablement lors d’un séjour sur place. Tout l’été, dans les stations balnéaires, il faut bien sûr compter avec les festivals folkloriques (sur le thème de la mer, du poisson, etc.) ou musicaux. Notamment le festival de jazz de Tabarka (début juillet), dont la programmation est plus ou moins prestigieuse d’une année sur l’autre. De même, à la belle saison, des représentations lyriques, symphoniques ou théâtrales se déroulent dans certains sites antiques (Carthage, amphithéâtres d’El Jem et de Dougga). Parce qu’ils arrivent à point nommé pour rompre avec la grisaille de l’hiver européen, les festivals d’hiver qui se tiennent dans le grand Sud tunisien nous semblent particulièrement intéressants. Notamment le Festival international du Sahara qui a lieu à Douz, fin décembre (ou en novembre, en cas de mois de ramadan). Celui-ci réunit nomades et tribus venus de tout le désert autour de défilés de dromadaires, de courses de purs sangs arabes, de parades costumées, de chasse aux lévriers… L’occasion pendant quatre ou cinq jours d’en apprendre un peu plus sur la culture des hommes et des femmes du désert. En novembre, Tozeur organise aussi un Festival des oasis.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *