La thalassothérapie et le thérapisme sont-ils très développés ?

Turquie

En Turquie, les vertus thérapeutiques des eaux et des boues ne sont plus à prouver. Connue depuis l’antiquité, l’ancienne ville de Hiérapolis aujourd’hui Pamukkale est non seulement célèbre pour ses concrétions de calcaire blanc mais aussi pour ses eaux chaudes saturées de sels minéraux. Il existe plus de 1 000 sources thermales situées un peu partout dans le pays. Parler de thermalisme est presque étonnant pour les Turcs car cela fait tout simplement partie de leur culture. À Köycegiz et Balçova, par exemple, on se baigne dans les sources et les bains de boue sont très réputés. Lors d’une visite ou d’un séjour balnéaire, il est tout à fait possible de profiter de l’une de ces nombreuses piscines naturelles pour explorer les bienfaits de l’eau. Des atouts que les voyagistes ont laissé de côté puisqu’ils se concentrent sur les spas et la thalassothérapie. La côte étant beaucoup plus attirante pour les offres bien-être, une trentaine d’hôtels se sont installé sur tout le littoral égéen et méditerranéen. Le plus grand, le Gloria Verde Resort à Belek situé au Sud d’Antalya propose plusieurs piscines de soins et trois unités balnéo. Conjointement à ces centres spécialisés, il existe une offre « spa » de très bonne qualité. À Istanbul, le Swiss Hotel Bosphorus, Hyatt Regency, le Ritz-Carlton et le Ciragan Palace Kempinski, le Point Hotel…  proposent des soins très complets au sein d’espaces modernes bien équipés. À Antalya, les hôtels Hilside Su et Kempinski The Dome offrent aussi des prestations haut de gamme dans un environnement très design. Au programme : massages aux huiles essentielles, soins du corps et du visage, enveloppement d’algues, hydrothérapie sans oublier le traditionnel bain turc. Il s’agit en fait d’un hammam suivi d’un soin au gant de crin et d’un massage assez tonique. Un merveilleux moment de détente qu’il serait dommage d’ignorer surtout dans des lieux aussi luxueux. On peut, bien sûr, découvrir le bain turc autre part que dans les hôtels mais là, mieux vaut se faire conseiller sur place et connaître les horaires d’ouverture car ce ne sont pas les mêmes pour les hommes et pour les femmes.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *