Les Turcs parlent-ils français ?

Turquie

C’est plutôt rare, mais le français continu à avoir un certain prestige. Atatürk, grand admirateur de la culture française, a pourtant essayé d’intégrer lors de sa réforme quelques mots de français mais il faut bien avouer que cela a été peine perdue car les Turcs préfèrent la langue de Goethe. C’est un peu normal car avec plus de 80 % de ses immigrés travaillant en Allemagne, la Turquie reste très attachée à cette langue. Les Allemands représentent d’ailleurs 25 % du marché touristique turc. À Istanbul, le français est mieux compris qu’en Anatolie, pas tellement pour des questions d’ouverture culturelle, mais tout simplement parce que la bourgeoisie stambouliote continue à mettre ses enfants dans des écoles francophones. Dans les stations balnéaires, un tel souci ne se pose pas puisque les Turcs sont habitués à commercer avec les touristes français. Dans les hôtels sélectionnés par les voyagistes français, les équipes d’animations sont depuis longtemps francophones.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *