Peut-on y conseiller un circuit en individuel ?

Yucatan

Oui, c’est même le moyen le plus pratique de visiter l’Etat en profondeur, la voiture de location particulière offrant plus de souplesse que n’importe quel autre moyen de transport pour parcourir ses régions les plus reculées et les moins faciles d’accès comme Ria Lagartos ou les sites mayas de la «Route Puuc» par exemple. Cette formule plutôt économique (l’essence n’est pas chère) qui requiert l’acceptation d’éventuels imprévus ne convient évidemment pas à tous les voyageurs. Mais sa liberté de mouvement répondra parfaitement à l’attente de clients jeunes et autonomes désireux de s’affranchir d’un groupe, ainsi qu’aux passionnés de sites culturels qui veulent prendre leur temps pour explorer les sites mayas. La plupart des circuits organisés ne se contentant faute de temps que de survoler le Yucatán. Que les itinéraires soient déjà prédéterminés ou qu’ils soient sur mesure en «à la carte», l’offre de circuits individuels proposés par les voyagistes français est d’ailleurs très vaste, allant du programme d’une semaine recentrée sur le Nord de la péninsule à des autotours de deux semaines élargis au Sud et au Chiapas.  
Ceux qui ne désirent pas opter pour un autotour complet ne seront pas forcément obligés de louer une voiture durant toute la durée du séjour puisqu’en séjournant à Mérida quelques jours on peut facilement se débrouiller sur place (excursions organisées et liaisons en bus) pour visiter les sites les plus proches. Néanmoins, il serait dommage de ne pas prévoir au moins un ou deux autres points de chute comme Uxmal, Chichen Itza, Celestun ou les haciendas disséminées dans la campagne yucatèque. Des lieux de séjour qui nécessitent impérativement la location d’une voiture.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *