100 millions de touristes étrangers… Un objectif atteignable en 2020 ?

France

Le gouvernement, sous l’impulsion de Laurent Fabius il y a quelques années, s’est fixé un objectif ambitieux : faire venir 100 millions de touristes étrangers en France en 2020. Comment les régions, les départements et les communes s’organisent-ils à leur niveau pour contribuer à réaliser cet objectif ? Sans oublier un autre enjeu majeur : séduire davantage la clientèle touristique française…

Un état des lieux qualitatif de l’offre touristique dans nos régions

Jeudi 27 septembre à IFTM Top Résa, des personnalités de la profession tenteront de répondre à cette question cruciale pour notre économie. Y participeront : Christian Mantéi, directeur d’Atout France, Michel Peyre, vice-président de Destination Région, Roland Héguy, président de l’Umih, Jean-Pierre Mas, président d’EdV et vice-président du CRT Occitanie, Stéphane Gros, directeur commercial du CDT du Doubs et Pierre Sabouraud, directeur de l’office du tourisme de Saint Nazaire.

Après avoir fait un rapide état des lieux chiffrés de l’attractivité des destinations françaises auprès des touristes étrangers et français, les intervenants feront un état des lieux qualitatif de l’offre touristique dans nos régions. Ils tenteront ensuite de déterminer quelles sont nos forces et nos faiblesses. Enfin, ils verront comment améliorer nos performances… Pour enfin répondre à une question essentielle : les 100 millions de touristes étrangers sont-ils atteignables en 2020 ?

La conférence qui sera animée par Nicolas Barbéry, rédacteur en chef du Quotidien du Tourisme, se déroulera jeudi 27 septembre de 10h30 à 11h15, salle Agora.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. 100 millions de touristes en France ? quelle horreur ! Il faut moins mais mieux… moins de touristes mais de vrais voyageurs qui s’intéressent à notre pays et que l’ont accueille mieux. Car aujourd’hui sur les 80 millions de touristes que la France reçoit, la majorité ne fait que traverser le pays contrainte et forcée. De plus elle ne dépense que peu d’argent chez nous. Donc ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité. Moins de touristes, des touristes plus intéressants que l’on aura à cœur de bien recevoir et qui dépenseront suffisamment…

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *