Airbnb soutient la surtaxe Pécresse pour financer le Grand Paris

France

Dans un communiqué, Airbnb prend le contrepied des hôteliers franciliens qui, au travers de l’Umih, se sont vivement opposés au projet d’une surtaxe pour financer les transports en commun du grand Paris.

Une contribution juste et proportionnée de l’ensemble des acteurs de l’hospitalité

Airbnb est en faveur de la majoration de la taxe de séjour comme « un moyen de financement pour accélérer le déploiement des infrastructures de transport au sein du Grand Paris». Airbnb va donc mettre la main à la poche et encourage également les autres acteurs du tourisme à faire de même puisque toute « l’industrie du tourisme va fortement bénéficier des nouvelles infrastructures de transport du Grand Paris».

 

La ligne de métro « sera un atout majeur pour développer le tourisme dans la région Ile-de-France et contribuera à disperser la pression touristique en dehors du centre de la métropole parisienne, au bénéfice des territoires des petite et grande couronnes. Ces infrastructures de transport sont également nécessaires pour assurer la réussite des grands événements à venir». C’est donc pour ces raisons qu’Airbnb « soutient l’idée d’une contribution juste et proportionnée de l’ensemble des acteurs de l’hospitalité au développement du Grand Paris, au travers d’une taxe de séjour réévaluée ». Dans cet esprit, le site collaboratif invite également « les acteurs de l’hospitalité traditionnelle, de même que les plateformes de location de meublés touristiques » à travailler « avec les élus locaux, le parlement et le gouvernement à une simplification de la taxe de séjour et à son utilisation en soutien au Grand Paris».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *