Attractivité de la France : le pari de Bollywood

Tourné à Paris et sur la Côte d’Azur, le film « Befikre » sort le 9 décembre. L’Inde est considérée comme « un pays d’avenir pour la France touristique ». Avec des procédures de visas assouplies, les touristes indiens ont été plus de 500.000 à venir en France l’an dernier.

 

Ils sont 14 millions d’Indiens à aller chaque jour au cinéma voir un film! Ces spectateurs représentent un potentiel qu’Atout France a identifié et voulu « travailler ». L’agence de promotion touristique a ainsi mis des moyens en œuvre pour attirer la nouvelle superproduction des studios Yash Raj Films en France. « Un travail de communication de longue haleine » selon Atout France.

Les autorités françaises ont donc facilité le tournage de « Befikre » (Les Insouciants) dans des lieux emblématiques tels le pont Alexandre III, la place du Panthéon, toit de l’Opéra, Montmartre…. Et le film bénéficie du crédit d’impôt international du CNC (30% des 8M€ dépensés en France).

20 millions d’Indiens voyagent à l’étranger. En 2015, la France en a accueilli 500.000, un nombre record, en augmentation exceptionnelle de +45,4% par rapport à 2014. Il faut dire que les procédures de visas ont été assouplies : depuis le 1er janvier 2015, l’ambassade peut les délivrer en 48h. Un film de Bollywood « vaut toutes les campagnes de communication du monde » a dit à l’AFP Alexandre Ziegler, ambassadeur de France en Inde.

Il suffit de voir l’exemple de la Suisse. Depuis près de 20 ans, la « promotion » de ses paysages est véhiculée par des films indiens, dont ceux de Yash Chopra. Le réalisateur et producteur, père d’Aditya Chopra, le metteur en scène de « Befikre », a utilisé la nature suisse comme cadre dans de nombreux films (de « Chandni » à « Jab Tak Hai Jaan ») dont le cultissime blockbuster « Dilwale Dulhania Le Jayenge ». Aujourd’hui, l’Inde est le huitième marché émetteur de la Suisse. En 2015, la fréquentation touristique indienne en Suisse a fait un bond de 22%, devançant celle des Pays-Bas et de la Belgique.

Des actions sont déjà lancées auprès de tour-opérateurs en Inde « pour organiser des circuits sur les lieux de tournage de Befikre » selon Sophie Lacressonnière, directrice marketing d’Atout France. Intéressant quand on sait que 85% des voyageurs indiens passent par une agence de voyages. Une autre piste? La Suisse vient de choisir Ranveer Singh, l’acteur principal de « Befikre », comme son ambassadeur du tourisme pour 2017, la France pourrait peut-être désigner à son tour un acteur ou une actrice indien(ne) pour booster sa promotion…

 

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *