Baisse des effectifs chez Atout France : les CRT menacent !

France
En octobre 2018, Christian Mantéi, DG d'Atout France, et Marie-Reine Fischer, présidente de Destination Régions renouvelaient leur partenariat...

La volonté du gouvernement de baisser la dotation de l’Etat à Atout France dès 2020 serait catastrophique pour le tourisme. Avec pour conséquences : la suppression d’un tiers des effectifs et la fermeture de représentations à l’étranger. Destination Régions, la fédération des CRT, vient de nous adresser cette tribune qui met en garde…

 

« Grâce à ses bureaux à l’étranger, Atout France joue un rôle majeur pour capter les clientèles internationales, notamment lointaines, grâce auxquelles notre pays peut encore gagner des parts de marché dans un contexte concurrentiel particulièrement exacerbé. Or, réduire les moyens de promotion vis-à-vis des touristes étrangers, c’est prendre le risque d’altérer cette croissance et de manquer des opportunités de développement pour nos destinations. Les transformations du monde sont telles que les choix qui sont pris aujourd’hui sont décisifs pour l’avenir du secteur.

 

D’autre part, cette perspective de réduction des moyens survient après une année pendant laquelle Atout France a invité le secteur privé et les organismes touristiques des collectivités, au premier rang desquels les Comités régionaux de tourisme (CRT), à accentuer notablement leur contribution financière pour générer des plans d’actions mutualisés très offensifs. Cet appel a été entendu et les CRT qui ont souscrit à cette proposition ont pu voir à quel point le travail en commun, piloté par Atout France, était pertinent et efficace.

 

Industrie majeure pour l’économie française, le tourisme est l’un des rares secteurs aux capacités de développement encore très fortes ; il contribue très largement à l’équilibre des comptes de la nation, le nombre d’emplois qu’il génère ne cesse de croitre ; il permet un aménagement durable et homogène des territoires ; il est un moteur d’innovation permanent… Autant de facteurs auxquels le gouvernement et les acteurs du secteur sont très attachés et qu’ils souhaitent préserver.

 

C’est pourquoi Destination Régions, fédération nationale des CRT, plaide, par la voix de sa présidente, Marie-Reine Fischer, et de son trésorier, Pierre-Alain Roiron, pour que l’Etat maintienne son effort en faveur de cette filière essentielle, sans quoi les CRT seraient amenés à s’interroger sur l’importance de leur soutien financier, particulièrement volontariste, à cet organisme qui a su fédérer les partenaires et développer de véritables synergies pour le développement et l’image de la France à l’international.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Combien cela coûte et combien cela rapporte ? Les arguments sont toujours les mêmes développement durable homogénéité du territoire… Nous sommes au XXIeme siècle et maintenir des bureaux est un non sens. Un bureau en Allemagne avec 3 personnes qui bossent 32 heures par semaine ne sert pas grand chose… Ce qui déclenche les visites en France c’est l’image que l’on lui donne sur internet ou sur les médias. C’est largement pilotable de france sans bureau à l’étranger.
    Prenez la campagne de pub faite par les gilets jaunes tout est parti de France et il y a une corrélation entre les réservations et les infos qui passent par les médias. Sans aucun bureau gilets jaunes à l’étranger… En avril l’année dernière la grève sncf à bloqué les resas des étrangers sans aucune délégation à l’étranger… Ce qui marche en positif marche en négatif donc plutot que de dépenser de l’argent dans des représentations à l’étranger vivons au XXIeme siècle…. Il suffit d’un reportage sur des racines et des ailes pour augmenter nos resas… Vous êtes vous posé la question pourquoi les gens veulent aller à Venise ? À cause des crt italiens en France ? Comme 90% des touristes ils voyagent pour valider des informations des images qu’ils connaissent déjà… Quand vous arrivez sur la place saint Marc vous la connaissez déjà… Comme la tour eiffel… New York… Alors mettez vos budgets à faire rêver les allemands sur la côte de granit rose les anglais sur sarlat les espagnols sur le futuroscope… Et arrêtez ces discours politiciens sur la cohésion du territoire pour le maintien d’un bureau CRT en Pologne ou votre nièce fera son stage….

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *