Circulation à Paris : Hidalgo prend un nouvel arrêté pour interdire les berges de Seine aux voitures

France

A la suite du jugement du tribunal administratif du 22 février dernier, Anne Hidalgo, maire de Paris, prendra un nouvel arrêté interdisant la circulation des voitures sur les berges de la Seine rive droite, dans le courant de la semaine.

« Protection et valorisation du site à des fins patrimoniales et touristiques »

Pour la municipalité, ce nouvel arrêté est fondé sur « la protection et la valorisation du site à des fins patrimoniales et touristiques ». Classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, le parc des Rives de Seine constitue en effet « un atout majeur pour le rayonnement international et l’attractivité de Paris ». La mairie estime que ce nouvel arrêté « ne nécessite de conduire ni une nouvelle étude d’impact ni une nouvelle enquête publique, ni une nouvelle concertation ».

Christophe Najdovski, adjoint à la maire explique que « ce nouvel arrêté comporte bien entendu une part de risque juridique. Nous sommes toutefois confiants, car son contenu respecte le jugement du Tribunal administratif et s’appuie sur l’expertise du Préfet de Police. Nous sommes aussi heureux d’avoir pu compter sur le soutien du gouvernement, par la voix de plusieurs ministres : il s’agit d’un partenaire important sur un sujet comme celui-ci ». Il conclut :  « avec Anne Hidalgo, notre détermination est totale à sauver le parc des Rives de Seine, en lieu et place de l’autoroute urbaine qui existait auparavant sur ce site. C’est une attente très forte des Parisiens et c’est le sens de l’Histoire ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Merci pour cet article…

    Si vous pouviez faire savoir à la Mairie de Paris que tous les automobilistes sont excédés par les décisions aberrantes de Madame Hidalgo qui engendrent deux fois plus de bouchons et donc de pollution dans Paris pour quelques piétons ou cyclistes par semaine …

    J’espère que la Préfecture de Paris rejettera son appel …

    Nicole Lecomte

  2. merci madame Hidalgo pour un grand nombre de parisien qui sont saturés par les véhicules : tripler le stationnement payant comme le stationnement sera trop cher ou les contraventions douloureuses la circulation diminuera d’elle même celà se fait dans beaucoup de ville à l’étranger pour empêcher la circulation ces villes étrangères interdisent le stationnement

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *