Côte d’Azur : forte progression des locations entre particuliers cet été

France

Le total des arrivées et des nuitées sera comparable à celui des deux saisons précédentes a annoncé le CRT de la Côte d’Azur.

 

Sur l’avant-saison estivale (avril à juin), la fréquentation est restée stable par comparaison à 2018, avec une présence française plus forte. Le mois de juin notamment a été excellent sur le littoral. L’occupation hôtelière a enregistré une hausse de 1 point sur la période de mai à juillet, avec des nuitées en hausse de 2,7%, qui compense la baisse observée dans les résidences de tourisme, dont l’offre chute fortement. La location d’hébergement entre particuliers passant par les plates-formes internet a au contraire poursuivi sa forte progression, pour atteindre environ 20% de l’ensemble des visiteurs.

 

Sur le cœur de l’été, les mois de juillet-août, les hébergements touristiques, y compris les campings, ont été très bien remplis, à environ 85% globalement. Le mois d’août a quasiment fait le plein avec un taux moyen de 90% dans l’hôtellerie urbaine. Le RevPar hôtelier a augmenté de 5% en moyenne au mois d’août (période du 1er au 25), soit +4% à Nice et +6% à Cannes, ce qui compense le léger recul enregistré sur le Revpar en juillet (-1%).

 

Cet été, 48% des nuitées hôtelières ont été passées dans des 4 ou 5 étoiles, contre 47% en 2018.

Les musées et monuments de la Côte d’Azur ont connu une forte affluence de visiteurs, avec une hausse de 5%, voire de 8% dans les parcs et jardins du littoral, pour les entrées comptabilisées entre avril et juillet.

 

La fréquentation étrangère est restée quasiment stable dans les hébergements, tandis que la clientèle française marque une progression de 2%.

Sur la période de mai à juillet, les marchés étrangers qui ont le plus progressé sont la Scandinavie (nuitées hébergements +10%), la Russie (+10%) et le Japon (+21%). L’Italie, l’Espagne, l’Europe de l’Est hors Russie et le Canada marquent aussi une progression de 6%.

A contrario, la performance est sensiblement négative pour les marchés du Proche et Moyen-Orient, d’Asie hors Chine-Japon et d’Océanie.

 

Le mode de transport aérien a bénéficié de vents favorables. Les visiteurs venus par avion ont augmenté de 3,5% sur la période d’avril à juillet, soit +5% pour les séjours avion français et +3% pour les séjours avion étrangers. Le renforcement des liaisons directes avec l’aéroport de Nice Côte d’Azur soutient la demande touristique au départ d’Europe comme sur les relations intercontinentales avec le Moyen-Orient, l’Amérique du Nord et la Russie.

 

Sur la montagne des Alpes-Maritimes, si le début de saison estivale a plutôt marqué un recul, la clientèle a été très présente sur le cœur de l’été, notamment en raison de la canicule. L’évolution de la fréquentation des hôtels et résidences de tourisme s’inscrit en légère baisse, mais la fréquentation des principaux sites de visite en montagne est positive sur juin et juillet avec une hausse de 12% et 13%.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *