Dans une industrie du ski en décroissance, Travelski voit son chiffre d’affaires progresser

France

A quelques jours des départs des vacances de février, Travelski vous dévoile son premier baromètre 2017. Si l’agence en ligne voit progresser son chiffre d’affaires à + 13%, elle constate aussi un report de la clientèle en l’absence de neige.

 

 

Avec une croissance globale de +13% de CA à date par rapport à l’an dernier, Travelski constate un important report des clientèles sur les vacances de février et avril. Avec une activité en baisse par rapport à l’an dernier sur les séjours des fêtes de fin d’année, Travelski enregistre néanmoins +20% de CA en février tout particulièrement pour les départs des 11 et 18 février. Toutefois, la première semaine (4 février) affiche une baisse des réservations de -13% Vs N-1. Cette première semaine reste très accessible en termes de disponibilités de dernière minute et de promotions très compétitives.

 

 

Le mois de mars comptabilise +18% de CA à date et avril +113% grâce à un calendrier de vacances scolaires favorable particulièrement les 1er et 8 avril plébiscités par les belges. Ces deux semaines bénéficient d’offres packagées à prix attractifs pour profiter du soleil et de l’enneigement optimal des stations au Printemps.

« Depuis trois hivers consécutifs, les stations enregistrent un taux d’enneigement faible pour les fêtes de fin d’année et une contraction des réservations en février du fait du nouveau calendrier des vacances scolaires. La météo impactant toujours autant l’acte de décision, le client reste attentiste. Il s’agit désormais de nous adapter à une demande de séjours à la montagne en pleine mutation et véritablement intégrer que les vacances à la montagne ne riment plus avec le 100% ski. Nous devons adapter nos offres. Alors que l’industrie du ski n’est pas un marché en croissance, Travelski affiche une progression de son chiffre d’affaires » analyse Yariv Abehsera, président-fondateur de Travelski.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *