Gilets jaunes : les arrivées internationales en baisse de 4% à 5%

France

Selon MKG, le mouvement des gilets jaunes et les images déplorables des dégradations à Paris, de la destruction de l’Arc de Triomphe ou des pillages des magasins de luxe, diffusées en boucle à la télévision auraient entraîné l’annulation de 35.000 nuitées à Paris dans l’hôtellerie parisienne.

 

Mais MKG tempère expliquant que « ces 35.000 annulations sont à comparer aux 3 millions de nuitées attendues en décembre » et que « les hôteliers viennent de faire une très bonne année ». De son côté, Roland Héguy, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), fait le même constat. L’année 2018 est une très bonne année mais il note que dans toute la France, les hôteliers qui s’en sortent le mieux « ont vu leurs taux d’occupation chuter de 25% » et « les plus touchés de 40%… ».

Christian Mantéi, directeur général d’Atout France, se veut mesuré. « Aujourd’hui il y a des chiffres qui partent dans toutes les directions » explique t-il. « On sait qu’il y a une baisse, que des réservations sont annulées et qu’il y aura probablement une baisse en décembre et en janvier, mais c’est trop tôt pour dire de combien ». Seul indicateur en la possession d’Atout France actuellement, le baromètre aux arrivés internationales dans les aéroports qui révèle « une petite baisse de 4% à 5% ». Il ajoute que pour le tourisme d’affaires, « s’il y a une baisse on s’en rendra compte en février ou mars ». Enfin, le patron d’Atout France rappelle que, comme les périodes de fêtes ne sont pas propices aux déplacements professionnels, l’impact sur le business travel sera peut-être moindre.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *