Le Puy du Fou adopte la plate-forme de réseaux sociaux Whaller

France

Le Puy du Fou – qui fête ses 40 ans cette année a choisi Whaller, plate-forme de réseaux sociaux privatifs, dans le but d’améliorer l’organisation entre les 70 artistes du spectacle de cape et d’épée « Mousquetaire de Richelieu ».

 

Les membres de l’équipe collaboraient initialement par e-mails. Mais leur prolifération, les erreurs de destinataires et les messages importants « noyés dans la masse » étaient devenus récurrents. C’est la raison pour laquelle Damien Cousseau, responsable du spectacle, et Julien Vinet, son adjoint, décida de résoudre ce problème en recourant à un nouvel outil digital. Il fallait rapidement permettre à l’ensemble de l’équipe de partager efficacement tous types d’informations, dans un esprit « gestion de projet ». Et pour ce faire, leur choix s’est porté sur Whaller.

Cet espace numérique de confiance a convaincu en raison de sa facilité d’utilisation, de ses nombreux outils collaboratifs intégrés – agenda, sondages, box de sphère pour sauvegarder les fichiers, kanban (organisateur de tâches) ou encore téléconférence – et de son interface, à la fois ergonomique et ludique. « Nous apprécions tout particulièrement le fort engagement de cette start-up française au service de la confidentialité des données. Le fait qu’elles restent notre propriété et que nous puissions les effacer définitivement à tout moment constitue un réel atout » explique Julien Vinet.

La plate-forme est aujourd’hui utilisée par plusieurs corps de métier – cavaliers, cascadeurs, danseurs, costumiers et l’ensemble de l’équipe œuvrant à la réalisation technique et à l’organisation du spectacle. « Les premiers retours que nous avons sont prometteurs. Les utilisateurs trouvent l’interface facile d’utilisation et attractive. Ils apprécient également le fait de pouvoir consulter les messages et les documents rapidement et simplement depuis n’importe quel terminal – ordinateur, tablette ou smartphone » conclut Julien Vinet.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *