L’été en Bretagne : bon en aout, décevant en juillet

France
Le phare de Ploumanac'h à Perros-Guirec.

Selon l’Observatoire du CRT de Bretagne, 90% des professionnels bretons se disent « satisfaits » de la fréquentation touristique du mois d’août. Quant au mois de juillet, très ensoleillé, ils s’attendaient à mieux. Mais le bilan des deux mois reste positif avec 63% de professionnels « satisfaits ».

Malgré une météo caniculaire, les Français sont restés chez eux

Il faut attendre le 21 juillet pour que la saison estivale débute réellement en Bretagne. Malgré une météo caniculaire, les Français sont restés chez eux. Deux explications : Pas de pont du 14 juillet et un effet Coupe du Monde de foot. Les touristes étrangers (espagnols, allemands et anglais) étaient au rendez-vous mais n’ont pas compensé le manque de clientèle française.

Avec 90% de professionnels satisfaits, le mois d’août fait l’unanimité sur tout le territoire breton. Les campings traditionnels ont fait le plein et on attend même une année record pour ce mois. Le remplissage des hôtels est stable par rapport à l’an dernier et à l’image de la tendance internationale, la location entre particuliers via des plateformes type Airbnb augmente.

En lien direct avec la météo, les activités de plein air ont fait le plein en juin et août. Randonnée en Bretagne intérieure ou le long du GR34, nautisme ou simplement plage restent les activités phares pratiquées en Bretagne en 2018. Les festivals bretons ont une nouvelle fois attiré les foules avec une augmentation de 7% de fréquentation.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *