MMV : 20% de lits supplémentaires à la montagne sur les deux prochaines années

France
Jean-Marc Filippini, président de MMV, et Marc Lafourcade, directeur général.

MMV, spécialiste des vacances club à la montagne, a présenté les résultats d’une étude réalisée avec le CSA sur « Les Français et les vacances à la neige »montrant notamment que 44% des familles choisissent toujours ou presque la même station. Fort déjà de 12 hôtels et 8 résidences club, le groupe a également annoncé qu’il allait agrandir son parc de 2 200 lits supplémentaires portant sa capacité totale à 12 200 d’ici 2021.

 

 

« Dans un marché en constante évolution, nous avons besoin de suivre notre clientèle afin de lui proposer une offre adaptée, c’est pourquoi nous faisons des études avec le CSA » résume Jean-Marc Filippini, président de MMV. Son directeur général, Marc Lafourcade, ne dit pas autre chose : « Nous sommes très consommateurs d’études chez MMV. C’est aussi un outil de travail avec les partenaires de l’écosystème ».

 

Les Châlets des Cîmes aux Saisies

 

Cette dernière étude réalisée en août s’est focalisée sur 627 Français âgés d’au-moins de 18 ans ayant l’intention de partir en vacances à la montagne avec au moins un enfant. Sans surprise, 67% des familles interrogées pensent partir pendant les vacances scolaires. Ils sont cependant 44% à déclarer vouloir partir hors période scolaire.  « Nous accueillons de plus en plus des familles avec des enfants en bas âge en-dehors des vacances scolaires. Ce résultat est le fruit d’une stratégie volontariste de MMV pour renouveler sa base de clients, et attirer notamment les trentenaires avec des enfants de moins de 7 ans sur les mois de janvier et mars » affirme Jean-Marc Filippini qui a lancé MMV il y a 30 ans. En moyenne, 45% des quelque 300 000 clients du « pure player des Alpes françaises »partent hors vacances scolaires.

 

A noter que 56% des vacanciers qui vont partir à la montagne cet hiver changeront de destination par rapport à leur dernier séjour. L’envie de découvrir un nouveau domaine skiable (57%), le désir d’expérimenter un nouveau format de station (50%) ou la recherche d’un hébergement moins cher (49%) expliquent cette envie de bouger. Par opposition 44% des sondés choisissent toujours ou presque la même station pour un séjour qui en dure moyenne de 8 jours.

 

Tignes

 

La prise en charge des enfants fait partie des critères essentiels dans le choix de la destination. Ainsi pour 61% des familles interrogées, l’existence d’’activités pour les enfants et les adolescents se révèle primordiale. Sur ces 61%, ils sont d’ailleurs 30% à déclarer que cet élément est déterminant et 31% qu’il est important. Autre enseignement de cette étude, les familles interrogées déclarent qu’elles dépenseront plus lors de leur prochain séjour sur : les activités de glisse (55%), l’hébergement (54%), les sorties dans les restaurants ou les bars (42%) et les loisirs hors ski (16%). Ces résultats montrent la part grandissante qu’accordent les vacanciers au divertissement dans leurs postes de dépenses.

 

L’enquête CSA montre qu’au total 6h11 sont consacrées aux activités extérieures dont deux tiers sont dédiées au ski (3h52) et un tiers (2h19) aux activités hors ski comme les promenades en raquette (56%), le ski de fond (56%), la luge (39%) et les balades en chiens de traineaux (24%). Cet engouement pour les activités outdoor confirme la tendance d’une évolution des domaines skiables vers les domaines de loisirs.

 

Cette étude confirme le groupe MMV d’aller plus loin dans ses ambitions. « En nombre de lits club, nous sommes le deuxième opérateur dans les Alpes derrière le Club Med » se félicite Jean-Marc Filippini dont le groupe est présent dans 16 stations avec un chiffre d’affaires annuel de 64 millions d’euros. « En avance sur les réservations par rapport à l’an dernier, + 20% », MMV ouvre dans quelques semaines la 2ème tranche d’un établissement aux Saisies, soit 170 lits, ainsi que l’hôtel des Deux Domaines à Belle Plagne. D’autres projets vont voir le jour dans la foulée pour avoir au final 12 200 lits en 2021 contre 10 000 aujourd’hui, soit 2 000 lits supplémentaires. Côté distribution, MMV réalise « 75% de ses ventes en direct » mais compte intensifier ses « efforts sur le volet agences de voyages » comme il le fait déjà avec « Carrefour ou Leclerc ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *