Nouvelle attraction du Futuroscope : en mode co-pilote avec Sébastien Loeb

Dominique Hummel, président du directoire du Futuroscope, et Sébastien Loeb, pilote le plus titré du sport automobile français.

Au printemps prochain, le Futuroscope inaugure une nouvelle attraction baptisée « Sébastien Loeb Racing Xperience ». Une expérience immersive qui permettra au spectateur muni d’un casque de réalité virtuelle de s’offrir une petite virée avec le pilote le plus titré du sport automobile français.

 

C’est à la Maison de l’Alsace à Paris qu’a été divulguée mardi 14 novembre la dernière grande attraction du Futuroscope. Alsacien de naissance, Dominique Hummel, président du directoire, avait convié à cette occasion un autre alsacien, Sébastien Loeb, 9 fois champion du monde de rallye, à l’origine et au centre de cette nouvelle attraction 5D. « C’est une attraction développée sur-mesure avec un dispositif qui s’appuie sur un casque de réalité virtuelle, un simulateur et beaucoup d’effets spéciaux » résume le patron du « deuxième parc de France en termes de chiffre d’affaires » (107,8 ME en 2017).

 

Le principe est simple : une course poursuite à bord de la voiture de Sébastien Loeb pour sauver le monde. Concrètement : installé dans un siège baquet dynamique avec un masque de réalité virtuelle, le spectateur au côté de Sébastien Loeb est lancé sur des petites routes à plus de 160 km/h. Le visiteur-acteur ressent les secousses de la route dont les mouvements du siège se synchronisent à l’action. Rien ne lui sera épargné, ni la fumée des dérapages contrôlés, ni le stress de perdre la fiole antidote contenant un gaz hallucinogène qu’il doit garder à la main, ni les accélérations amplifiées par des effets du son et du vent. « Mes meilleurs souvenirs de rallye sont le rallye de France à Haguenau ma ville natale. Je suis fier de pouvoir partager ma passion automobile dans ces conditions ultra-privilégiées » souligne Sébastien Loeb.

 

 

« Sébastien Loeb Racing Expérience » s’installera dans le pavillon 360° du parc. Un pré-show sur environ 700 m2 retracera la carrière du champion. L’attraction en elle-même dure 2 minutes et 57 secondes. « Suffisant » lâche dans un sourire Dominique Hummel. Au total, ce sont 108 sièges qui fonctionneront en même temps, ce qui permettra d’enregistrer 650 personnes à l’heure.

 

Cette dernière grande attraction a nécessité un investissement de 6,5 millions d’euros. « Chaque année, nous lançons deux à trois nouveautés. Le montant investi représente environ 13% du chiffre d’affaires » affirme Dominique Hummel qui précise « qu’en 30 ans, le Futuroscope a reçu 50 millions de personnes ».

L’inauguration d’Xperience, en présence de Sébastien Loeb, est prévue pour la fin mars 2018.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *