Le zoo de Beauval avec plus de 1,5 million de visiteurs bénéficie à la Région Centre

France
Beauval est le seul zoo en France à qui la Chine a prêté des pandas.

Le chiffre d’affaires prévu pour 2018 devrait atteindre les 72 M€, en hausse de 20%. Parmi les 10.000 animaux du zoo, le couple et le bébé pandas attirent les foules. Près de la moitié des visiteurs séjournent dans la région Centre en hébergement marchand.

 

La fréquentation du zoo de Beauval a progressé de 7% sur l’année 2018 pour atteindre 1.550.000 visiteurs. « Malgré la canicule de cet été et l’absence de pont le 14 juillet », le parc souligne avoir reçu 100.000 visiteurs de plus cette année que l’an dernier. Pour un chiffre d’affaires en progression de 20% à 72 M€ (exercice clos fin mars) contre 60 M€ en 2017. Les 4 structures hôtelières de Beauval ont accueilli 180.000 clients, en hausse de 41,5% par rapport à 2017. Le zoo abrite aussi des séminaires d’entreprise (plus de 230 événements cette année).

 

Des retombées sur la Région Centre

Le parc zoologique se targue d’être une locomotive économique pour la région Centre. Il compte « près de 800 employés en haute saison dont plus de 550 équivalents temps plein (10% de plus qu’en 2017) ».

Selon une enquête Protourisme de novembre 2018, pour chaque euro dépensé à Beauval, les visiteurs dépensent un euro dans le territoire environnant.  Soit « 71 millions d’euros de retombées économiques » générés pour la Région Centre en 2018. Ils sont détaillés en « investissement, fonctionnement, taxes, salaires, dépenses des visiteurs hors du zoo et retombées induites ».

Pour un quart de visiteurs du zoo en séjour hébergés à Beauval, les trois quarts restants (728.500 personnes) séjournent dans la région, 80% en hébergement marchand (hôtel ou chambre d’hôte).

 

Beauval compte 10.000 animaux de 600 espèces différentes. Les vedettes du parc zoologique sont le couple de pandas,  Huan Huan et Yan Zi, prêtés en 2012 par la Chine. L’an dernier, la femelle a eu un petit, Yuan Meng.

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *