Printemps du Ski: bienvenue aux débutants (et aux autres) !

France

La montagne française se met en quatre cette année encore pour séduire les vacanciers du 20 mars au 27 avril. Une opération présentée à la presse française, belge, hollandaise, danoise et britannique le 2 avril au nouveau Club Med Les Arcs Panorama.

 

«Peaufinez le bronzage, lâchez les freins, profitez du Printemps du ski ! » a lancé Michel Giraudy, le maire de Bourg-Saint-Maurice (la commune des Arcs) aux journalistes conviés au premier voyage de presse organisé pendant le Printemps du ski «pour leur faire vivre l’expérience ». Arrivés mardi sous le soleil, ils seront repartis ravis ce jeudi d’une station couverte d’un épais blanc manteau. Les premiers vacanciers qui viendront ce samedi apprécieront cette belle couche de neige fraîche !

 

Lancée en 2013 sous l’impulsion de Gilles Chabert, alors président du Syndicat national des moniteurs du ski français (SNMSK) et d’Henri Giscard d’Estaing, Pdg du Club Med, la promotion du ski de printemps devenait vitale, au vu de l’effondrement des journées skieurs sur cette période : de 8% du total de la saison, elles étaient passées à 2%. Il fallait agir !

De gauche à droite: Patrick Calvet (directeur général villages Europe Afrique Club Med), Jean-Luc Boch (président de France Montagnes), Michel Giraudy (maire de Bourg-Saint-Maurice – Les Arcs), Jean Berthier (« Monsieur Montagne » d’Atout France) et Jean-Marc Silva (directeur France Montagnes).

 

Plus d’activités possibles au printemps

Depuis, une campagne de promotion est engagée chaque hiver, histoire de mettre en avant les avantages que le printemps concentre : des journées plus longues, des conditions météorologiques plus clémentes et du soleil, de la neige encore, et plus d’activités. «En moyenne, on peut pratiquer en station 40 activités l’hiver, 50 au printemps et 80 en été » avance Jean-Marc Silva, directeur de France Montagnes, la structure de promotion de la montagne française.

 

En 2018, le printemps avait déjà concentré 7% des journées skieurs de la saison. Cette année, l’objectif est d’arriver au moins à 8%. L’opération de promotion est d’ailleurs montée d’un cran cette année. Pour la première fois de son histoire, la montagne française s’est concertée pour présenter une offre unique, soit pour toute prestation débutant adulte achetée, une prestation débutant offerte.

 

41 stations engagées en 2019

 

Cela inclut 3 à 6 jours de forfait de ski, l’encadrement en cours collectif par l’école de ski et la location du matériel. 41 stations déclinent l’offre cette année avec le soutien de plus de 50 partenaires. «L’an prochain nous attendons plus de 100 stations et 100 partenaires. Nous devons montrer à tout le monde que le printemps du ski fait pleinement partie de l’offre. Rappelons d’ailleurs que le ski est né au printemps ! » lance Jean-Luc Boch, président de France Montagnes.

 

 

 

«On ne dit d’ailleurs plus fin de saison, c’est une saison à part entière. Et une saison à prix attractifs» ajoute Jean-Marc Silva. Alors qu’aujourd’hui le coût d’un séjour au ski peut être un frein à la fréquentation de la montagne, l’argument peut faire mouche. Le Club Med propose, lui, des prix inférieurs de 15%.

 

Davantage d’étrangers aussi

Sur une période où il était peu présent, le Club Med transforme d’ailleurs déjà l’essai. «Nous commençons à être aussi bookés pendant cette période» se félicite Patrick Calvet, directeur général villages Europe Afrique de la marque au Trident. Son objectif ? Ramener les familles à apprécier le ski et la montagne et à revenir.

 

A date, il enregistre un taux d’occupation de 79 % dans ses resorts contre 60% à 65% auparavant. Et le chiffre d’affaires a grimpé de +12% par rapport à l’an dernier. «Nous accueillons plus de monde mais aussi plus d’étrangers. Le printemps c’est l’hiver qui cogne à la porte de l’été. Séduire plus d’étrangers au printemps, c’est les séduire pour venir aussi l’été » se félicite Xavier le Guillermic, le monsieur stratégie montagne du Club Med. Le «Printemps du ski» est donc hautement stratégique pour consolider la saison d’hiver, renouveler la clientèle et amener les clients à venir toujours plus nombreux l’été.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *