Tourisme en Île-de-France : la CCI se fixe 5 priorités

tourisme en Île-de-France

Le tourisme en Île-de-France représente 45 millions de visiteurs par an, plus de 90 000 entreprises et 500 000 salariés. Face à une concurrence accrue entre destinations touristiques, la CCI de Paris s’est fixé 5 objectifs.

« Face à une compétition de plus en plus vive, le tourisme en Île-de-France est appelé à se réinventer pour offrir des produits innovants et des services qui répondent aux demandes des clientèles en perpétuelle évolution » souligne Didier Kling, président de la CCI Paris Île-de-France. Il est nécessaire d’accompagner la filière face à ces évolutions qui représentent autant d’opportunités pour de nouveaux entrepreneurs.

 

Fort de son engagement quotidien en faveur du tourisme francilien, la CCI Paris Île-de-France réaffirme 5 priorités pour que Paris Île-de-France soit la destination touristique où l’on innove, surprenne, suscite sans cesse l’intérêt et le désir de revenir :

 

1 – Développer une approche clientèle concertée afin de mieux s’organiser et se coordonner pour fidéliser les clientèles traditionnelles et en capter de nouvelles. Une approche marketing doit faciliter la promotion de la région dans son ensemble en la positionnant par rapport aux places concurrentes.

 

2 – Améliorer l’accueil et la mobilité des touristes en développant une véritable culture de l’hospitalité et de prise en charge des touristes à toutes les étapes de leur parcours.

 

3 – Enrichir l’offre d’hébergement en modernisant les équipements, en diversifiant l’offre (résidences de tourisme, auberges de jeunesse, gîtes…) tout en encadrant et en accompagnant les nouvelles formes d’hébergement (plateformes de locations entre particuliers) et les nouveaux circuits de consommation.

 

4 – Soutenir l’innovation dans les services touristiques pour en faire un levier d’attractivité, que ce soit dans les modalités d’accès à l’offre, dans l’élaboration de produits « packagés », dans la réponse aux attentes des différentes clientèles en matière de nouveaux usages numériques, etc. Il est par exlemple urgent que la région se dote d’un pass multi services dématérialisé combinant offre de transport et accès aux sites.

 

5 – Accompagner les entreprises de la filière en renforçant la formation, la labélisation, la transformation numérique, la sensibilisation aux enjeux du tourisme et en valorisant les métiers.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *